Qu’est-ce que c’est, un ingénieur en informatique ?

On se demande toujours à quoi sert un ingénieur. Regardez autour de vous, pendant l’une des nombreuses soirées mondaines auquelles vous assistez, probablement en bonne compagnie : prononcer le mot “ingénieur” c’est noble, dire de quelqu’un qu’il est “ingénieur en informatique” procure une aura, une forme de reconnaissance tacite, comme si c’était le summum de l’évolution socialo-virtuelle, comme si il n’existait pas de grade supérieur dans le monde de la technologie. Pourtant, personne n’est jamais vraiment capable d’expliquer ce métier. Demandez à un II en quoi consiste son boulot, c’est toujours un jeu amusant : il va cafouiller, se contredire, devenir pâle, puis se mettre à marmonner quantité de mots techniques incompréhensibles pour l’homme normal dans l’espoir de vous en mettre plein la vue et de passer pour un expert tellement doué qu’on ne peut pas le comprendre.

Pourtant, dans les faits, le travail d’ingénieur n’est pas un travail de technique. Certes, une grande partie de son temps est passée à développer, mais ce temps de développement est tellement aseptisé, pré-maché et répétitif que finalement, il n’est qu’un utilisateur de traitement de texte, sauf que son traitement de texte à lui crée des programmes. La magie projetée par les II sur le grand public est en réalité une vaste fumisterie, mais comme tout ce qui touche à la technique, la vague de peur suscitée par la réflexion technologique suffit bien souvent à décourager les curieux de poser des questions insidieuses sur ce en quoi consiste VRAIMENT notre boulot.

Amis II, posez-vous sérieusement la question : êtes-vous capable d’expliquer en moins de 20 mots en quoi consiste votre travail ? “Créer des programmes et les vendre à des clients” ? Non, ça c’est développeur. “Vendre un service de développement à des clients et prendre en charge la gestion de leur parc applicatif à des fins de maintenance et d’évolution projet” est plus exact, mais qui comprend cette phrase ? Pourtant, c’est là la différence entre un ingénieur et un développeur informatique : le développeur est payé pour les fonctionnalités, les logiciels qu’il développe. L’II est payé pour le temps qu’il a passé à concevoir un logiciel. Nous ne vendons pas des produits, nous vendons nos doigts sur un clavier pendant un temps précis.

Qu’est-ce que ça change, direz-vous ? Ca change l’âme. Un développeur pourra se passionner pour son oeuvre : demandez à des développeurs de vous expliquer les grandes lignes du logiciel sur lequel ils travaillent, vous entendrez une voix passionnée vous répondre pourquoi ce programme est génial. Demandez à un ingénieur (a fortiori en informatique de gestion) la même question : bien souvent, il sera à peine capable de vous expliquer en quoi il consiste, tant le boulot veut que l’on se détâche entièrement du produit que l’on est censé concevoir. Le concept d’image d’un logiciel, de popularité, de grand public n’existe pas pour un II, et pour cause : lorsque l’on conçoit un outil réservé au public restreint des employés d’une entreprise précise, personne ne va s’interroger sur l’outil. Il est là parce qu’on en a besoin, point.

Le grand chagrin, c’est de devoir travailler dans des domaines qui n’ont aucun rapport avec l’informatique. Car c’est alors le moyen le plus simple de tomber sur des gens auxquels il est impossible de transmettre la passion pour notre domaine, le goût de l’optimisation, l’émerveillement devant certains programmes, et pour cause : ils ne nous comprennent pas, et en ont bien souvent rien à taper.

Et c’est bien dommage.

2 thoughts on “Qu’est-ce que c’est, un ingénieur en informatique ?

  1. Ce post ne contiendrait il pas quelques généralisations rapides, voire même des lieux communs :p ? Bon, ici on suppose que tous les ingénieurs sont des ingé en développement logiciel, en ce qui me concerne, je n’ai plus touché une ligne de code depuis que j’ai quitté l’école🙂.

    Après, dire que les développeurs peuvent se passionner pour le code, et pas un ingénieur, j’avoue que je ne vois pas vraiment le lien, à part peut-être que le code n’est pas le coeur de métier d’un ingénieur. Mais bon, si c’est le code qui passionne quelqu’un, autant faire développeur direct :p. Je passe les stéréotypes sur l’ingénieur technocrate et le développeur artiste, bien sûr😉.

  2. Its actually a nice and helpful piece of information. Im glad that you shared this useful information with us. Please keep us up to date like this. Thanks for sharing. ddgeedddeadf

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s