Jeux vidéos : Final Fantasy (suite)

Chers lecteurs, continuons notre tour du monde des FF, en attaquant aujourd’hui celui qui est à mon sens le meilleur jamai sorti sur playstation : FF VIII. Retournons à ce jeu d’anthologie, et trollons en coeur sur pourquoi je le trouve meilleur que le 7(entre autres).

D’abord, FF8 représente toute mon adolescence, les après-midi, soirées et nuits passées à gamer sous la couette, en douce, parce que j’avais pas encore le droit de le faire en vrai. Et comme tout souvenir d’enfance, il laisse forcément une marque forte, imprégnée d’une sensibilité qu’on ne retrouve plus forcément adulte, quand on peut s’acheter beaucoup de jeux sans vraiment regarder la dépense (moins qu’étant ado, tout du moins, où il fallait attendre le sacro-saint argent de poche). Ensuite, le héros de FF8 n’est pas un dragueur invétéré. Contrairement à beaucoup d’autres héros de FF qui l’ont suivi (Tidus et Djidane, notamment) il aime être seul. En paix. Il ne prône pas l’amitié pendant 4 cd de jeux, avec l’ajout de vertus morales comme l’entraide, le partage, … Il est seul, et aigri. Et ça, c’est cool.

Ensuite, outre le scénario en béton armé (FF8 fut un des derniers FF où l’on ne pouvait pas juste conclure par un “les gentils gagnent et les méchants perdent”) et les cinématiques à faire pleurer (à l’époque, chaque heure et demi de jeu était récompensée d’une petite cinématique de quelques secondes. Cela symbolisait l’effort accompli, la fin d’un objectif. On était contents de les voir, pas comme maintenant où les effets lumineux et les grandes scènes d’histoire super léchées sont légion dans la plupart des jeux).

Un autre grand atout de FF8, fut justement son absence d’opposition gentils/méchants. Tous les personnages principaux (Seifer, Edea, Squall, Linoa, …) sont travaillés, fouillés et réfléchis. Bien souvent, ils servent leurs propres intérêts avant n’importe quelle autre cause. Certains luttent pour de la reconnaissance, d’autre pour du pouvoir, ou simplement par principe. Si l’on poussait un peu, on pourrait dire qu’en un sens, les questions posées sont proches de celles qui se passent dans la tête d’un ado d’une quinzaine d’années. Et ça, c’est rare.

2 thoughts on “Jeux vidéos : Final Fantasy (suite)

  1. Je ne dirais pas qu’ils servent leurs intérêts personnels…mais plutot qu’ils ont tous un role, tous une histoire propre, chose qui n’est pas vraiment l’apanage des FF, malgré une aventure dans la majorité des cas, magique et très prenante…ce n’est pas pour moi le meilleur Final fantasy, ça restera a mes yeux le 7, en raison de la richesse et de la complexité de son histoire. FF8 a une histoire plus simple a cibler, plus compréhensible mais toute aussi prenante…je dois avouer que au premier abord, je n’ai pas aimé le 8eme opus, mais en le faisant de manière sérieuse, c’est un excellent FF…en deçà de FF7 mais il reste excellent

    Pourquoi en deçà du 7 ? je penses que c’est tout simplement que j’ai découvert Final Fantasy avec FF7 probablement

  2. Excellent FF, it’s my favorite. Aussi parce que c’est mon premier. Mais tout est génial dans ce jeu. Tout !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s