Le langage SMS

Alors là, non, je dis ça suffit. Je sais que je m’apprête à me battre contre des moulins à vent qui ont déjà suscité tant et tant de dialogues que je doute de l’utilité même de faire un article dessus, mais quand même, j’aimerais bien insister sur un point important, particulièrement sur Internet (Cette phrase est vraiment longue, hein ? Et encore, si je veux, je peux encore la rallonger rien que pour vous embêter). Je souhaite, bien évidemment, vous parler de l’orthographe, de la grammaire, et du langage SMS. J’entends déjà la majorité d’entre vos sortir l’épée pour me charger à coups de trolls huileux. Prenez la peine de lire, avant. Et si vous êtes toujours dans le même état d’esprit après, défoulez-vous dans les commentaires.

Un peu d’histoire, tout d’abord. Pour ceux qui ne le sauraient pas le langage SMS provient, comme son nom l’indique, des SMS : la quantité de caractères stockée sur un message téléphonique étant limitée, il fallait pouvoir(à l’époque) mettre le maximum d’informations en utilisant le minimum de place. Peu à peu est donc apparu le langage SMS donc l’objectif était d’écrire les mots de manière phonétique ou abrégée, et ainsi gagner de la place pour quelques précieuses lettres supplémentaires. C’est ainsi que “je t’aime” est devenu “jtm”, que bonjour a été transformé en “bjr”, et que “Hexakosioihexekontahexaphobie” n’a jamais été utilisé par la plupart des adolescents adeptes du SMS (Pour ceux d’entre vous qui connaissaient déjà le sens du mot sus-cité, je tiens à m’excuser, je cherchais un mot compliqué et “anticonstitutionnellement” ne sonnait pas joli).
Le concept du langage SMS est donc né. Il y avait donc ceux qui n’avaient jamais de forfait et qui donc utilisaient le langage phonétique, et ceux qui avaient des messages en plus, et qui donc utilisaient le français courant.

Jusque là, même si je condamne déjà le principe, je ne peux pas lutter contre un argument financier indestructible fondé sur “Quand on a peu de messages, on essaie de mettre le maximum de choses dedans”. Néanmoins le principe s’est rapidement répandu et, avec l’utilisation massive d’outils comme MSN ou les mails, le langage SMS est passé sur ordinateur. Or, et là est l’erreur, pourquoi un tel passage ? Le texte transmis par MSN ou dans un mail n’est pas limité en taille(sauf dans des cas très particuliers), il n’y a donc plus de raison d’écrire en phonétique. De plus, le phénomène s’est tellement répandu que c’est maintenant ceux qui écrivent correctement qui sont mal vus.

J’ai d’ailleurs une anecdote amusante à ce sujet : je me suis retrouvé un jour, vers l’âge de 15/16 ans à discuter avec une inconnue qui ne me croyait pas quand je lui expliquais que non, je n’avais pas quarante ans. Son argument ? “Vous n’écrivez pas en SMS sur Internet, donc vous n’êtes pas adolescent”. Hum…. c’est assez effrayant quant à la crédibilité des jeunes en société.

L’autre argument de “Ne pas faire attention à l’orthographe, c’est plus simple” n’est pas non plus valable. La grammaire est une des règles de bon sens les plus élémentaires lorsque l’on s’adresse à quelqu’un. De même, lorsque j’ai besoin d’argent, plutôt que de le gagner, je vais aller le voler parce que “c’est plus simple” ? Je suis fondamentalement contre ce concept.

Car l’ennui, à présent, c’est que l’orthographe et la grammaire commencent à être sérieusement délaissés également dans des domaines sérieux(comprendre “dans le monde du travail”). Non pas que tout le monde soit obligé d’être calé jusqu’au bout des ongles sur les moindres subtilités des conjugaisons subjonctives passées et autres joies de la langue française, mais des principes élémentaires comme les distinctions infinitif/participe passé(si, si, vous savez, le fait d’écrire “il a mangé” plutôt que “il a manger”), ou encore savoir si un pronom va commencer par un c ou un s(ça/sa, ce/se, si/ci impératrice, etc…). C’est une règle de savoir-vivre, et je trouve effrayant que, sur la base ancienne du langage SMS, on se permette des horreurs et un manque de savoir-vivre complet en ne faisant pas attention à son orthographe sur MSN, dans des mails, des blogs, des lettres, …
A bon entendeur, çalut.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s