Nihon ni yokouso !

Après des heures interminables d’attente dans différents aéroports, des décalages horaires à répétition et, surtout, après m’être brûlé les yeux avec la réverbération du soleil sur les neiges sibériennes depuis l’avion, je suis enfin arrivé. Entier. Fatigué. Content.

Des dizaines de personnes nous attendent dès la sortie de l’avion : douaniers, hotesses, agents d’accueil, tous nous gratifiant de saluts et des traditionnels “nihon ni yokouso” ou alors “irrashaimase”, je me dirige lentement vers les sorties de l’hôtel. Je l’avais déjà deviné depuis l’avion, mais je m’en rends vraiment compte maintenant : cette ville est un festival de lumières, de couleurs et de sons. Et encore, je ne suis qu’à la périphérie. Je grimpe dans un taxi (qui, vu ma tronche de touriste, n’a pas trop hésité à m’allumer, je pense) qui me dépose à mon hôtel. Un bain, un accès Internet, un lit. Ca commence bien….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s