Le business de la pédopornographie

J’ai pas mal hésité pour savoir dans quelle catégorie j’allais envoyer cet article. Le titre peut choquer(c’est voulu) et sonne tellement comme un troll nazi bien gras que je me suis dit au premier abord qu’il fallait l’envoyer dans “aigritude”, la rubrique coup de gueule de ce site. Mais en y réfléchissant, les propos que j’ai l’intention de maintenir me semblent tellement d’actualité, qu’il m’est apparu plus logique de le classer comme “actu”.

Alourdi de grandes argumentations anti-hadopistes, notamment celles de Benjamin Bayart qui me sont apparues comme particulièrement pertinentes( à retrouver ici et ), j’ai tilté sur une information particulière : les motivations des pros-hadopistes à voter pour afin de lutter contre la pédopornographie. Or, si l’on en croit la seconde conférence de M.Bayart, dont les informations sont basées sur celles de la police, il n’y a pas ou très peu(de l’ordre de un à deux sites par an dont la durée de vie moyenne est d’une semaine) de sites pédophiles en france. Comme je suis quelqu’un de tatillon(ou pas, mais là je fais croire que si parce que ça m’arrange), j’ai essayé de remonter l’information, qui s’est d’ailleurs avérée exacte, et ai fait un certain nombre de découvertes. Notamment, la principale qui constitue le sujet de cet article : la médiatisation de la pédo-pornographie sur internet.

Entendons-nous bien avant de continuer : je condamne fermement et catégoriquement la pédophilie sous tous ses aspectsn quels qu’ils soient et qu’elles qu’en soient les motivations. Je ne cherche pas à dévaloriser le travail de ceux qui traquent ces criminels et au contraire je tiens à leur assurer tout mon soutien. Néanmoins, il apparaît une chose : la pédophilie est devenue une excuse afin de faire passer une quantité invraisemblable de lois et d’amendements sans avoir besoin de forcer ni même, ou à peine, besoin d’en référer au grand public. Je m’explique : un thème aussi atroce que la pédophilie répugnant la totalité des gens (exceptés quelques malades mentaux et certains artistes), il est simple de faire passer des lois comme HADOPI au nom de la lutte contre la pédophilie, puisque tout le monde est d’accord pour réprimer ce genre de choses, et qu’un tel phénomène ne peut exiger que des réactions radicales et non nuancées.

En effet, le commerce de telles photos doit être combattu en détruisant efficacement les secrets bancaires qui protègent les mafias qui se délectent de ce genre d’affaires, ou bien en évitant la sur-médiatisation qui a causé des horreurs comme pour Masha Allen. Rappelons les faits : une enfant orpheline s’est avérée s’être faite adopter par un pédophile. Il fut donc rapidement fait commerce de ses photos sur internet. La plate-forme de vente fut ensuite détectée et le père adoptif condamné. Jusque là, rien d’anormal. Mais là où le bat blesse, c’est lorsque l’on apprend la stratégie des avocats de Mlle Allen : plutôt que de détruire le site, ils continuèrent à faire commerce des photos qui s’y trouvaient, puis retraçaient chaque utilisateur afin de le condamner à la prison (bien) et à verser une amende colossale aux avocats, qui reversaient une commission à l’enfant(moins bien)(extraits de “An insight into child porn”).

Naturellement, en France, on n’en est pas encore là(et encore heureux !). Mais il m’apparaît assez regrettable, pour ne pas dire lâche, de la part d’un gouvernement qui est censé représenter un pays entier, d’utiliser un argument aussi horrible que la lutte contre la pédophilie s’il n’est en réalité pas valable. Car c’est, selon moi, dénaturer le travail des gens qui ont a coeur de réellement condamner ce genre de pratiques et pas seulement d’en faire un cheval de bataille politico-économique.

Certes, c’est facile de dire ça maintenant, car j’arrive après la bataille et Hadopi est malheureusement déjà votée. Mais bon, ça ne coûte rien d’y réfléchir, ça pourrait resservir plus tard.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s