La planète des sages

Même si j’ai l’impression que chaque article est plus éloigné du précédent que le précédent, et ce au risque de me répéter, j’aimerais quand même exprimer ceci : ça fait bien longtemps, les amis. A ceux qui disent que le blog tombe peu à peu à l’eau, je ne peux pas vraiment leur donner tort, d’autant que vu le peu de motivation et d’activité que j’ai en ce moment, ce n’est pas comme si je manquais de temps pour écrire. Mais les idées viennent mal et l’inspiration me fait cruellement défaut en ce moment. Ajoutez à cela une flemme généralisée (célibat frustrant oblige) et vous arrivez vite à la conclusion du pourquoi peu d’articles voient le jour. Mais bref, venons-en au sujet qui nous préoccupe.
Donc, et j’éspère que vous me pardonnerez l’expression et l’éclat d’humeur, mais on vit vraiment dans un monde de gros cons. Comme disait un ami, qui citait je ne sais plus quelle célébrité morte ou vivante “Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont.” Peut-être est-ce une simple pointe d’aigritude un peu trop piquante, ou bien une prise de conscience qui dure depuis plusieurs années, il n’empêche que j’ai l’impression que la majorité des gens que je rencontre (je ne parle pas des amis, ni des amantes, surtout que j’en ai pas) font preuve d’une mauvaise volonté caractérisée quand il s’agit d’être intelligents et efficaces dans ce qu’ils entreprennent. Mais puisque j’en vois plusieurs d’entre vous qui semblent sceptiques, citons quelques exemples.
Tout d’abord, que dire des gens qui s’octroient une autorité illégitime sur vous ? La collègue un peu péteuse qui confond équipe et hiérarchie, l’obscur secrétaire sous-payé face auquel vous devez argumenter que , avec des horaires d’ouverture entre 14h et 15h20 un vendredi sur deux, il vous est difficile de venir, ou alors tous ceux dont la mauvaise foi est si flagrante qu’il est à pleurer qu’ils puissent l’oser ? Ca, c’est le premier cas des cons : les “inconnus” encore appelés “le monde” ou “les autres”, autrement dit tous ceux qui ne rentrent pas dans votre cercle privé de gens vraiment proches.
Mais dans les gens proches, il y a aussi des imbéciles. Ne le prends pas pour toi, ami lecteur, mais que dire de ceux qui se disent vos amis et ne sont jamais là quand vous avez besoin d’eux ? De ces amantes qui se sont servies de vous en vous faisant miroiter des sentiments que leur coeur flétri de vieille fille ne pourront jamais exprimer ? Ou encore de ces membres de la famille qui ne vous fréquentent que par politesse diplomatique ? Ou pire, de ceux qui veulent régenter votre vie en imposant une pseudo-autorité ?
Bref, j’en ai marre de la plupart des gens, parce que même avec la meilleure volonté du monde, j’ai l’impression d’avoir tellement de recul(mon dieu que c’est pompeux) que plus personne ne peut me surprendre. Mais peut-être qu’au final, le con, c’est moi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s