Carnet (extraits)

Arrivée à tokyo, 3 novembre. Dans le métro.

Aujourd’hui, c’est le grand jour ! On quitte les zones internationales des aéroports pour se plonger dans la jungle tokyoïte. Premier obstacle : se repérer dans un système de transports privatisé et, évidemment, beaucoup plus grand et plus complexe que le système parisien. Essai relativement concluant : j’ai réussi à aller où je voulais, mais pas à prendre la bonne ligne ! Tant pis, on va supposer que je ne serais pas contrôlé.

A fur et à mesure que l’on approche du centre-ville, le décor verdoyant et aéré des banlieues pavillonnaires s’estompe au profit de tours, immeubles et rocades. Le métro ressemble beaucoup au nôtre, à ceci près qu’il est propre et spacieux. Ah et aussi, accessoirement, rempli de kanas.

En ce pays de technologie, l’iPhone et les téléphones mobiles dernier cri sont dans toutes les mains. J’ai même croisé mes premières écolières ! L’uniforme leur donne un air extrêmement sérieux, qui contraste beaucoup avec les strapons et autres portes clés multicolores accrochés à leurs sacs, portables et autres. Avec mon sac à dos vert pâle, ma tronche de déterré et mon vieil iPod, je dois faire un peu tâche dans le décor. En plus, avec le gros réflex en bandoulière et mes bagages, difficile de passer pour autre chose qu’un touriste. Bon, en attendant, il est l’heure de prendre un petit déj.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s