Candélabres

Glou glou…..garder hors de portée des enfants….dangereux et corrosif….Excusez-moi, je buvais un peu de soude caustique. Non parce que là pour calmer mes ulcères, je ne vois plus que ça. Entre la grève massive qui s’annonce (sans aucun doute justifiée, mais profondément pénible quand même, et silence les deux au fond qui commencent déjà à m’insulter de crétin capitaliste), et le chaos psychologique qui règne dans ma tête(je dois un être tourmenté qui s’ignore, en fait), je ne vous raconte pas le nombre de crise de nerfs que je frôle. En plus, l’heure est grave : j’ai loupé mes photos de ce matin, donc je n’ai même pas pu mettre à profit correctement mes insomnies pour profiter des lumières photographiques des premières lueurs du jour. Dramatique. Comment ? Vous dites que des enfants meurent de faim dans le monde, qu’il y a des guerres partout et que des centaines de personnes luttent pour avoir 1 litre d’eau par jour ? M’en fous, j’ai loupé mes photos, alors l’heure est grave.

Mais bref, je ne suis pas venu vous parler de ma vie (enfin, si, mais pas de ce morceau là, quoi). Aujourd’hui, j’aimerais parler d’un problème auquel on a tous probablement été confrontés au moins une fois dans notre vie : la chandelle. Vous savez, cette situation de se retrouver seul avec un couple sans véritablement de possibilité de s’échapper sans créer un incident diplomatique. Eh bien, et même si cela paraît profondément égoïste (un peu comme d’habitude, dites-vous ? Mais non, c’est une illusion) et aussi particulièrement lointain ( depuis combien de temps n’ai-je pas été en couple….Oulà…on va compter en années, pour rester dans les nombres à 3 chiffres), je tiens à préciser que c’est également une situation très difficile à gérer pour un couple. Enfin, personnellement je me sens toujours un peu gêné de sentir que, malgré moi, je mets quelqu’un à l’écart pour me consacrer entièrement à ma moitié. Que faire ? Soit se recentrer sur “la tierce personne”, et donc rompre un délire qui s’annonce prometteur, voire profondément érotique, soit se recentrer sur son compagnon/sa compagne, et gagner le droit à une prise de tête avec un ami à la prochaine rencontre(si elle survient, ce qui n’est pas toujours le cas).

Un cas amusant dans ce cas, et d’être deux célibataires à tenir la chandelle(de préférence de sexe opposé). Du coup, cela permet de se rapprocher et de passer une soirée à discuter plus ou moins seuls, puisque le couple part dans son délire autisto-amoureux. Sans doute est-ce là mon idéalisme de geek célibataire aigri qui parle, n’empêche que beaucoup de couples se forment entre amis et amis d’amis. Moralité, mesdames et messieurs qui êtes en couple, invitez toujours vos amis par groupes de deux et prévoyez une chambre de libre en soirée, au cas où il leur viendrait l’idée, à eux aussi, de vous faire tenir la chandelle.

Voilà, un texte un peu plus court que d’habitude, qui vous fera peut-être méditer un peu. Ou pas.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s